Paris 20

Une liste 100% 20e, 100% citoyenne !

Nous venons des sept quartiers qui composent notre arrondissement : Amandiers-Ménilmontant, Belleville, Gambetta, Plaine-Lagny, Réunion-Père-Lachaise, Saint-Blaise, Télégraphe-Pelleport-Saint-Fargeau-Fougères. Nous sommes entrepre­neurs·es, commerçant·es s, agents·es public·ques, étudiant·es,  jeunes débutant dans la vie active, retraité·es, précaires.

Valéry, Abdoulaye, Josiane, Emmanuelle, Madhia, Annette, Azza, Alain, Christel, Habiba, Sébastien, Dan, Alain, Medhi, Adeline, Phuong… Nous sommes parents d’élèves ou membre d’associations du 20e. Nous empruntons les bus 26, 96 ou 62 ; les métros 1, 2, 3, 8,11 ou la ligne de tramway T3b. Nous sommes automobilistes, cyclistes,  habitué·es du MK2 Gambetta, des piscines de la porte des Lilas ou de Belleville, de la médiathèque Marguerite-Duras et des bibliothèques de quartier…

Nous sommes convaincu·es que la politique est source de progrès quand elle s’exprime avec sincérité, bienveillance et honnêteté. Notre seul projet : représenter au mieux les habitant·es du 20e dans toute cette diversité. qui fait la richesse de notre arrondissement. Notre seule ambition : proposer une alternative d’hyper-proximité positive, inventive, efficace.

Aux côtés de nos voisines et nos voisins

Depuis plus d’un an, nous allons à la rencontre de nos voisines et nos voisins. Nous échangeons avec eux, nous sommes attentifs à leurs préoccupations qui rejoignent souvent les nôtres. Nous écoutons et partageons leurs aspirations – plus de propreté, de verdure, de sécurité, mais aussi de citoyenneté, de lien social, de-vivre ensemble et de solidarité. Tou·tes nous disent souffrir du manque de réponse et de considération de la part des élus municipaux actuels ;veulent non seulement être entendus, mais surtout écoutés ; aspirent à une véritable démocratie participative. Tous ces échanges, notre connaissance de cet arrondissement où nous vivons, notre expérience au sein des associations et des  conseils de quartier nous ont permis de proposer quatre premières séries de mesures.

Construire un Paris solidaire des familles et plus inclusif

  • Installer des murs anti-bruits, des espaces végétalisés et des potagers pédagogiques dans les écoles.
  • Proposer des services de garde d’enfants le matin, le soir et le week-end, dont ont particulièrement besoin les mamans qui élèvent seules les enfants et travaillent en horaires décalés.
  • Soutenir financièrement les projets pédagogiques initiés par les enseignant·es, notamment dans nos écoles et les collèges classés en REP.
  • Faciliter l’accès au parc social aux fonctionnaires travaillant à Paris.
  • Soutenir les projets associatifs d’aide aux devoirs et à la parentalité.
  • Renforcer l’accessibilité des services publics et des écoles.
  • Assurer des permanences régulières des services publics municipaux dans tous les quartiers.
  • Encourager les projets de création de Maisons d’assistantes maternelles, en lien avec les bailleurs sociaux.
  • Mettre en place des dispositifs d’accompagnement pour les jeunes : tutorat au premier emploi, renforcement des actions de santé publique et de prévention des conduites à risque, accompagnement psychologique pour les plus en détresse.

Favoriser le vivre-ensemble

  • Créer des lieux et des événements intergénérationnels, culturels, sportifs et festifs.
  • Créer une « cantine solidaire » municipale en y associant le mouvement associatif.
  • Proposer des créneaux horaires aux associations dans les bibliothèques et les écoles le week- end et en soirée pour y proposer des activités culturelles, technologiques et artistiques.
  • Assurer un traitement équitable et transparent des demandes de financement et d’aides logistiques des associations de l’arrondissement.
  • Encourager l’ouverture et le développement des commerces de proximité diversifiés.
  • Favoriser la mixité dans les quartiers populaires.
  • Donner plus de pouvoir et de moyens aux conseils de quartier, assurer leur pérennité et leur continuité.

Verdir le 20e arrondissement

  • Remplacer, dès que cela est possible, le bitume par des espaces verts accessibles à tous, personnes à mobilité réduite, familles avec poussettes,.
  • Soutenir les projets de modernisation des transports en commun de proximité, en multipliant les minibus électriques desservant les quartiers, de type La Traverse de Charonne.
  • Ouvrir la Petite Ceinture à la promenade pour tous et toutes.

Donner à la mairie d’arrondissement le pouvoir d’agir

  • Confier au/à la 1er/ère adjoint·e la responsabilité de la propreté.
  • Donner au maire d’arrondissement la responsabilité de nos policiers municipaux.

Soutenir et rejoindre l’équipe Parisiennes, Parisiens 20e, c’est retrouver le sens des priorités !

Votre candidat

Valéry Vuong, 42 ans, pacsé, deux enfants, cadre à la SNCF, conseiller de quartier Saint-Blaise.

Agir plutôt que s’indigner, c’est ce qui guide Valéry Vuong depuis toujours. Sans doute parce que ses parents ont dû repartir de zéro après leur arrivée en France et se reconstruire grâce à leur seul travail. Une leçon de vie jamais oubliée. Ne pas regarder en arrière, avancer, agir.

Après un BTS transport, il enchaîne sur une licence en administration publique, une maîtrise en logistique en alternance, un DESS en cours du soir au Cnam et enfin un master spécialisé à l’école des Ponts et Chaussées, qui lui ouvre les portes de SNCF où il devient coordonnateur des grands projets de travaux TER, « Le service public, pour moi, ça veut dire quelque chose ! ».

Installé avec sa famille dans le 20e arrondissement depuis 2010, il s’investit dans le conseil de quartier de Saint-Blaise, « pas pour râler mais pour impulser des actions ». Il propose d’organiser un forum de l’emploi, une initiative qui verra le jour en 2016, un an plus tard. Plus de quatre cents demandeurs d’emploi font le déplacement. En mars 2019, il a organisé la quatrième édition du forum, toujours avec le même succès.

Valéry prend aussi très à cœur son rôle de membre du conseil d’administration de la Caisse des écoles du 20e. Il est également investi aux côtés de l’équipe enseignante de l’école de la rue Riblette qu’il a aidée à réunir des fonds pour développer une ludothèque. « C’est ça qui m’intéresse, le concret. »

Citoyen engagé et papa attentif

C’est dans ce même esprit qu’il s’est engagé aux côtés de Parisiennes, Parisiens. « J’ai un peu expérimenté les partis politiques classiques et j’ai toujours regretté qu’on y passe beaucoup de temps à s’indigner de tout et de rien, et trop peu de temps à agir. Ce qui me plaît dans ce mouvement, c’est qu’on parle vraiment de ce qui préoccupe nos voisines et nos voisins, les parents d’élèves, les jeunes…  On parle des questions de propreté, de sécurité, de prix de logements, de garde d’enfants. On réfléchit ensemble pour trouver des solutions concrètes et pragmatiques pour améliorer la vie quotidienne des Parisiennes et des Parisiens. »

Citoyen engagé, Valéry est aussi un papa attentif à ses deux enfants nés dans le 20e arrondissement. « Quand on devient parents, on a une approche différente de notre environnement. Mes enfants vont grandir ici, je veux qu’avec leurs copains, ils se sentent bien là où ils vivent, qu’ils se sentent en sécurité partout, qu’ils se sentent respectés où qu’ils soient. Je voudrais aussi que Paris soit plus accueillante pour les familles des classes moyennes qui doivent aujourd’hui la quitter à cause des logements sont hors de prix. Paris doit retrouver, le sens des priorités en mettant en place des mesures concrètes de bon sens ».

Notre équipe dans le 20e

FacebookTwitter

Elections municipales, les 15 et 22 Mars 2020

Limite d’inscription sur listes électorales : le 7 Février 2020

S’engager

Vous voulez nous rencontrer ? Participer à la campagne ? Rejoindre le mouvement ? Pour réussir, nous avons besoin de votre engagement.

Je m'engage

Proposer

Un problème dans votre quartier ? Une idée pour l’améliorer ? Des aménagements à revoir ? On vous écoute.

Je propose

Se rencontrer

Participer à un événement proche de chez vous et rencontrer Gaspard Gantzer et tous nos candidats.

Je viens

Nous avons besoin de vous

60% du montant de votre don est déductible de vos impôts