12 000 personnes ont quitté Paris en 2018 en raison de conditions de vie insatisfaisantes, notamment pour élever les enfants. L’offre d’accueil publique et privée du jeune enfant est mal répartie et ne répond pas à l’ensemble des besoins des familles parisiennes. 

Nous construirons 10 000 places en crèche supplémentaires sur la mandature pour faciliter l’accueil de chaque enfant en bas âge.

«  Je veux être le candidat de toutes les familles parisiennes. »

Gaspard Gantzer, Le Parisien, 12 mars 2019

Nous favoriserons ainsi un bon équilibre entre les vies professionnelle et personnelle et l’égalité femme/homme.

Cent trente-neuf ans après la gratuité de l’école scolaire imaginée par Jules Ferry, la gratuité de l’accueil devra aussi être instaurée : ce principe permettra de lutter contre les inégalités entre familles.

Les horaires de garde devront également être allongés.

Ce plan « petite enfance » nécessitera un investissement de 50M€ par an, financé grâce à un redéploiement de l’enveloppe d’investissement, et une augmentation des dépenses de fonctionnement de 120M€ en régime de croisière à l’horizon 2025. Celle-ci sera financée par une modernisation du fonctionnement des administrations parisiennes et en puisant sur l’épargne brute dégagée par les économies de fonctionnement (574M€).

Elections municipales, les 15 et 22 Mars 2020

Limite d’inscription sur listes électorales : le 7 Février 2020

S’engager

Vous voulez nous rencontrer ? Participer à la campagne ? Rejoindre le mouvement ? Pour réussir, nous avons besoin de votre engagement.

Je m'engage

Proposer

Un problème dans votre quartier ? Une idée pour l’améliorer ? Des aménagements à revoir ? On vous écoute.

Je propose

Se rencontrer

Participer à un événement proche de chez vous et rencontrer Gaspard Gantzer et tous nos candidats.

Je viens

Nous avons besoin de vous

60% du montant de votre don est déductible de vos impôts